Mari et femme, Régis de Sà Moriera

Publié le par Dreamy

"La première chose qui t'étonne lorsque tu ouvres les yeux c'est le plafond de votre chambre.
Ça fait des mois que tu dors dans le salon.
Tu ne comprends pas.

Tu tournes la tête sur le côté, ta femme n'est pas dans le lit.
Mais ses longs cheveux blonds s'étalent sous ta joue.
Tu ne comprends pas du tout.

Tu montes une main pour te gratter la barbe.
Ta barbe a disparu.
Tu ne respires plus.

Tu descends ta main sous le drap.
Tu cherches quelque chose entre tes jambes.
Tu ne trouves rien.

Tu te redresses d'un coup.
Tu te tournes vers l'armoire à glace.
Tu cries.
Ta femme crie à ta place. "

9782846261654

MON AVIS ****

Je vais de découvertes en découvertes cette semaine. Celle là est une bonne surprise, même si le dénouement est un peu bâclé.

Un homme sur le point de se séparer se réveille un matin dans le corps de sa femme, et inversement. Elle est éditrice et lui, écrivain au foyer qui n'écrit plus. Elle a arrêté de fumer et se déclare végétarienne, lui fume comme un pompier et mange de la viande rouge. Elle fait de la gym, lui se laisse aller. Ensemble ils vont découvrir la valeur de l'autre, qui est celui que l'on aime. S'enchainent les situations cocasses. et l'on suit très attentivement le point de vue de cet homme qui dans le corps de sa femme découvre les règles, le fait d'être observé par les hommes, de se faire traiter de salope parce qu'on porte une mini jupe...

L'écriture de l'auteur est fraîche, assez originale. Dans un style qui me rappelle un peu celui de George Perec (le Maître du genre qui s'inventait un nouveau style à chaque ouvrage), il ne fait que des phrases courtes qui poussent toujours à rire du style "ta femme se retourne, la cafetière dans ta main'.  L'oeuvre n'est faite que de cela. Le roman est assez court, il se lit effroyablement vite (je n'ai pris que deux heures à le lire montre en main). C'est mignon et la visions de De Sà Moriera et toujours juste quant aux rapports hommes femmes. Un livre moins futile qu'il ne parait au premier abord...
Bonne Lecture !

L'ACHETER

Commenter cet article